Kontakt

DeutschAkademie Sprachschule für Deutschkurse in Hamburg

Mönckebergstraße 11
20095 Hamburg Deutschland

Tel : +49-40-300 393 66

Apprendre l’allemand: tandem et groupes de conversation

von DeutschAkademie Hamburg
Hamburg, am 22. juillet 2019

Blog 6 par Agathe

Vous en conviendrez, le meilleur moyen d’apprendre une langue est de la pratiquer.

Faire ses courses, commander à boire, demander son chemin sont d’autant d’opportunités pour ce faire. Quelles sont les autres moyens de converser à explorer?

Une méthode aussi efficace que sympa est de trouver un partenaire de langue, plus communément appelé tandem.

Le principe? Rencontrer régulièrement un natif ou germanophone et converser dans les deux langues. Selon les personnalités et les désirs de chacun, cette rencontre peut-être structurée – 30 minutes en allemand, 30 minutes en français, chronomètre en main – ou plus flexible, passant d’une langue à l’autre au gré des envies (et des difficultés).

Un autre moyen de pratiquer la langue est de participer à des groupes de conversation. La ville d’Hambourg propose ainsi, au sein de son réseau de bibliothèques, des groupes de conversation animés par des germanophones. C’est gratuit, sans inscription et ouvert à tous. Ce programme se nomme “Dialog in Deutsch” et toutes les informations sont à retrouvées sur ce site Internet.

Profitez également du réseau international de la DeutschAkademie pour échanger en allemand avec d’autres étudiants. Dialoguer avec des personnes venant du monde entier vous permettra non seulement de renforcer votre fluidité linguistique mais exercera aussi votre oreille à divers accents.

 

La vie hambourgeoise: Franzbrötchen

von DeutschAkademie Hamburg
Hamburg, am 12. juillet 2019

Blog 5 par Agathe

Lors d’une de mes premières visites d’une boulangerie hambourgeoise j’ai aperçu, derrière le comptoir de la vitrine, une viennoiserie qui aiguisa ma curiosité. Cette gourmandise, étonnante rencontre entre un croissant français et un Kanelbullar suédois, portait le nom de Franzbrötchen, littéralement “petit pain français”.

Intriguée je me lance: “Moin, ich hätte gern ein Franzbrötchen bitte”.

Ma foi, c’était tout à fait savoureux! À l’instar du croissant, cette viennoiserie est préparée à base de beurre et cuite au four. Le goût en diffère toutefois grandement, car la pâte contient plus de sucre et est agrémentée de cannelle.

Pourquoi alors ce “petit pain français”, dont le goût ne s’assimile à aucune viennoiserie française, porterait-il un tel nom?

L’histoire de cette viennoiserie fait l’objet de nombreuses spéculations. L’une d’entres-elles trouve son origine au début XIXe siècle, lors de l’occupation de Hambourg par Napoléon (1806-1814). Les troupes françaises, ayant le mal du pays, auraient demandé à un boulanger de leurs préparer un croissant. Le boulanger s’attela à la tâche et, malgré de multiples tentatives, n’arrivera pas à retrouver le goût ni la forme escomptés. Il aurait donc décidé de créer sa propre viennoiserie, enrichissant la pâte de beurre, de sucre et de cannelle.

Une chose est sûre toutefois, le Franzbrötchen est à Hambourg ce que le croissant est à la France: emblématique. Véritable spécialité culinaire, il peut se trouver dans toutes boulangeries de la ville. Le site officiel de cette dernière lui consacre d’ailleurs une page dédiée, y détaillant la recette. Et il existe même un site Internet portant son nom et relatant toutes les actualités régionales et internationales de ce petit pain.

Le croissant n’a qu’à bien se tenir…

 

La vie hambourgeoise: une virée à Blankenese

von DeutschAkademie Hamburg
Hamburg, am 11. juillet 2019

Blog 4 par Agathe

D’aucuns pourront penser qu’étant une ville nordique, Hambourg n’offrirait à ses habitants que peu d’activités en période de beau temps. Que nenni!

Entre les les multiples terrasses de café, les évènements en plein air, les diverses activités nautiques et les barbecues dans les parcs, Hambourg est encore plus chouette quand le soleil y pointe son nez. Un de mes conseils, lors d’un jour ensoleillé, serait de se rendre à Blankenese. Cet ancien village de pécheurs, aujourd’hui l’un des quartiers les plus riches de la ville, se caractérise par ses ruelles sinueuses, ses maisons à colombages et toit de chaume. Les escaliers qui sillonnent le petit centre-ville montueux invite en outre à la promenade. Pour ceux qui souhaiteraient prendre un bain de soleil, je précise par ailleurs que la plage de sable fin de Blankenese s’y prête tout à fait…

Situé à une douzaine de kilomètres du centre-ville d’Hambourg, ce quartier est facile d’accès. La balade, à vélo ou à pied, est très agréable. Vous longerez les rives de l’Elbe, dont kayaks, voiliers et cargos se partagent le cours. Vous apercevrez aussi les entrepôts et usines de la rive d’en face qui, propres à l’activité industrielle de la ville, lui donne à un charme tout à fait singulier. À noter qu’à vélo, il vous faudra mettre pied à terre de Strandperle à l’Alte Schwede, l’occasion toutefois d’admirer les belles bâtisses avec vue. Et puis, pour une collation ou une boisson, nombreux sont les cafés, restaurants et buvettes qui, sur le chemin, pourront satisfaire vos envies…

 

Apprendre l’Allemand : le choix de l’école

von DeutschAkademie Hamburg
Hamburg, am 10. juillet 2019

Blog 3 par Agathe

Une fois décidée à emménager à Hambourg pour apprendre l’allemand, encore fallait-il trouver l’école de langue à laquelle s’inscrire. La ville en accueillant plusieurs aux formules et fourchettes de prix divers, comment faire sa sélection ?

Mon choix s’est rapidement tourné vers la DeutschAkademie. Les avis que j’avais pu lire sur Internet étaient très positifs et faisaient écho aux retours favorables dont mon amie hambourgeoise m’avait fait part. J’appréciais également la formule “cours intensifs” proposée par l’école : 3h de cours quotidien du lundi au jeudi, pour un prix tout à fait convenable de 295 euros. Enfin la localisation centrale de l’école, à quelques minutes à pied de la gare centrale, était pour moi un plus (Je m’y rends en vélo en 10 minutes chaque matin, c’est un vrai luxe !)

J’ai donc fait une demande d’inscription en ligne, qui a été suivie par un test écrit ainsi qu’un test oral. Ceux-ci permettent ainsi à chaque étudiant d’être évalué et assigné à un cours en fonction de leur niveau.

Je dois dire que je ne regrette pas mon choix. J’ai suis très satisfaite de mon expérience à la DeutschAkademie. Les cours de langue* sont de qualité et selon moi, 3h de cours par jour n’est ni trop cour, ni trop long ! Cela permet d’apprendre à chaque cours de nouvelles choses, de les réviser chez soi ainsi que de se consacrer à d’autres activités en dehors de l’école.

Par ailleurs, le service accordé aux étudiants est très bien. Les différents membres de l’équipe administrative sont très disponibles et font preuve d’une grande amabilité.

Alors; los geht’s !

*Je consacrerai ultérieurement un article à la structure des cours et la méthode d’apprentissage. 

 

La vie hambourgeoise : se déplacer

von DeutschAkademie Hamburg
Hamburg, am 08. juillet 2019

Blog 2 par Agathe

Avec ses 1.8 millions d’habitants intra-muros, Hamburg se loge à la deuxième place des villes d’Allemagne, après Berlin. Cette cité nordique de 755 km2 de superficie foisonne non seulement de quartiers pluriels mais offre aussi de vastes espaces verts et multiples points d’eau. Comment alors parcourir la ville et s’y déplacer ?

A l’instar d’autres grandes villes Européennes, Hamburg est doté d’un bon réseau de transports en commun – bus, métros, trains. Tout ce qu’il y a de plus classique, me diriez-vous. Mais ses habitants et visiteurs bénéficieront également d’autres moyens de locomotion. Pour les loups de mer, ou simplement ceux qui apprécient être au contact de l’eau, il est possible de se déplacer en bateau, en canoë, voir même en paddle, pour les plus aventureux. Vous pourrez alors traverser le beau lac de l’Alster, naviguer sur le fleuve de l’Elbe, y partageant les cours avec les cargos de marchandises et navires de croisière, ou encore flâner sur les canaux et admirer les villas de leurs berges. Hamburg est en outre un paradis pour les aficionados de vélo. Les 960 km de pistes cyclables sont extrêmement bien balisées et leurs circuits cohérents. Vous pourrez ainsi découvrir la ville autrement au cours d’itinéraires des plus pittoresques. À savoir aussi que pour les touristes ou utilisateurs occasionnels, la ville offre un service de vélo-partage “StadtRad”. Bien entendu, pour les amateurs de marche à pied, il est aussi tout à fait possible d’arpenter la ville.

Quelque soit votre moyen de locomotion; en route et belles découvertes!

Agathe